Dernières actualités

Les travaux de construction de cet immeuble de 5 niveaux ont été lancés le samedi 29 janvier par la ministre d’Etat en charge de la Justice, représentant le Chef de l’Etat empêché, en présence du Premier président et du Procureur général près le Conseil d’Etat… C’est parti pour 18 mois de marathon pour la construction d’un nouveau palais de justice exclusivement dédié aux juridictions de l’ordre administratif à Kinshasa. Samedi 29 janvier, la min’Etat en charge de la Justice, Rose Mutombo, représentante personnelle du Chef de l’Etat pour la circonstance, a posé la première pierre pour lancer effectivement les travaux, tout juste 3 jours après la formalisation de l’accord entre le gouvernement RD-congolais et l’entreprise italienne GIMACO SRL, chargée de l’exécution des travaux. Prenant la parole pour accueillir ses hôtes, le premier président du Conseil d’Etat, le Professeur Félix Vunduawe te Pemako s’est refusé de revendiquer quelques honneurs que ce…

Read more

La RD-Congo va se doter d’un Palais de justice entièrement dédié aux juridictions de l’ordre administratif. La signature du contrat entre l’Etat RD-congolais, autorité contractante, représentée par la ministre d’Etat en charge de la Justice, et la société italienne GIMACO SRL, titulaire du marché, est intervenue le mercredi 26 janvier au siège du Conseil d’Etat. Pour l’occasion, la min’Etat Rose Mutombo a rappelé sa souche du Conseil d’Etat. «C’est une joie que d’apposer ma signature sur ce contrat en vue de la construction d’un bâtiment qui sera le nôtre», s’est-elle réjouie. La min’Etat de la Justice Rose Mutombo, entouré du Premier président du Conseil d’Etat, le Prof. Vunduawe te Pemako, et du Procureur général Octave Tela Le nouveau bâtiment sortira des terres sur un site situé dans la commune de Kasa-Vubu et abritera le nouveau siège du Conseil d’Etat ainsi que les juridictions inférieures de l’ordre administratif -Cours et Tribunaux…

Read more

La précision vient du Cabinet du premier président du Conseil d’État, à travers un communiqué de presse rendu public vendredi 3 septembre 2021 par sa cellule de communication. Contrairement aux allégations de détournement des primes relayées par un média de la place, le Conseil d’État affirme qu’aucun franc de prime de ses hauts magistrats, des membres du cabinet de son premier président et des présidents de deux sections, auxquels sont rattachés les personnels mis à la disposition de hauts magistrats ne peut être détourné. Car, soutient-il, les primes et autres rémunérations sont nominatives. Dans ce communiqué de presse, le cabinet du premier président renseigne que, pour l’exercice 2021, les primes n’ont été décaissées qu’une seule fois, au mois d’août, en faveur des agents et personnels du Conseil d’État. Concernant le retard dans le décaissement des primes, le Conseil d’État dit comprendre la frustration et appelle ses membres à la patience.…

Read more

13/13